Header-NL01

#5 | Novembre 2021 |

EDITO
Le Générateur BFC a su s’adapter aux contraintes de la crise sanitaire pour continuer à accompagner les territoires restés mobilisés pendant toute cette période. Les initiatives locales sont toujours plus nombreuses : alimentation de proximité, services autour du réemploi, projets de tiers-lieu créateur de lien social… et renforcent ainsi le besoin d’accompagnement des territoires. Afin de répondre à ces nouvelles réalités, le Générateur BFC renouvelle et améliore en permanence ses outils d’intervention et s’attache à rester à l’écoute des nouvelles dynamiques, innovations et expérimentations dans le but d’ajuster en permanence son approche et renforcer la pertinence de son action. En cela, le Générateur BFC est un dispositif en constante évolution grâce notamment aux apports des journées de partage et d’enrichissement mutuels qui viennent améliorer nos savoir-faire, tant au sein du collectif du Générateur BFC qu’au sein de nos réseaux partenaires (Fabrique à initiatives, Start-up de Territoire, visites apprenantes, co-développement…). Cela permet à notre équipe de chargé.e.s de mission de proposer des accompagnements personnalisés répondant à la complexité croissante de certaines thématiques (modèles économiques hybrides, économie circulaire, lieux multiactivités…). Le Générateur BFC est prêt à soutenir au mieux les opportunités à venir pour les territoires de notre région en adaptant son offre aux besoins qui voient le jour.
bloc-logo-NL03
20210708_154215 (2)

Mouvement au Générateur BFC ! 

Nous comptons quatre nouvelles recrues et deux départs de collègues vers de nouvelles aventures.

Au Clus'ter Jura, c'est Maxime Delanoy et Rodolphe Seyrig que nous accueillons. Pour France Active Franche-Comté c'est Julia Aveline et pour le Pôle d'économie solidaire 21 c'est Laetitia Prodo. Quant aux départs, nous souhaitons une jolie route à Charlotte Mettez du Pôle d'économie solidaire 21 et Maï-Lys Regad du Clus'ter Jura !

titre-1projet-1terrtoire02
Tiers-lieu "La Grappe"

Le contexte

Le déroulement

Lors de la soirée Start up de Territoire #3 organisée en 2019 par Clus'ter Jura, un groupe-projet se forme autour de l'idée de créer un tiers-lieu à Lons-le-Saunier, dédié à la coopération et la transition. Ce lieu, ouvert à tous.tes, abriterait des espaces de travail partagés et des espaces de convivialité et d'animation (cantine de quartier, ateliers partagés, bar associatif, ...) et incarnerait les valeurs du collectif : lien social, partage de savoir-faire et d'idées et entrepreneuriat. Afin de valoriser les ressources immobilières du centre-ville, le collectif souhaite déployer ces activités dans un ou des lieux aujourd'hui vacants et en attente de projet, qu'ils soient privés ou publics.

Le Clus’Ter Jura a accompagné en 2020 le collectif à définir son projet : ses valeurs et sa raison d’être, les vocations du lieu, son modèle économique, sa gouvernance.

IMG_3099 (2)

Le collectif La Grappe est né au printemps 2021 ! Dans l’attente de trouver le lieu idéal, le collectif a organisé un grand événement de lancement à la rentrée : la Journée du Grappimoine.

En parallèle des Journées Européennes du Patrimoine, l’objectif de cette journée était d’offrir un regard décalé sur le patrimoine « à réactiver » et les potentiels qu’il recèle, tout en donnant à voir des activités qui pourraient se déployer dans un futur lieu. Plusieurs animations ont été organisées :

- ateliers participatifs autour du réemploi et du partage : troc, cuisine anti-gaspi, ateliers de réparation

- visites guidées décalées à la découverte des lieux des possibles à travers la ville

- projection du film documentaire Les Grands Voisins, la cité Rêvée, suivie d’un débat.

Cette journée qui a réuni des centaines de participants a permis de conforter la dynamique du collectif, de fédérer de nouvelles forces vives et de faire émerger de nombreux projets pour la suite.

L’association a été officiellement créée fin octobre. Le collectif programme d’ores et déjà d’autres animations d’ici la fin de l’année, et espère bien s’implanter dans un lieu dès que possible.

 

titre-actus
NL-juillet
20210708_095922 (2)
  • Journée dans l'Yonne avec le Générateur BFC - 8 Juillet

    Pour la rencontre métier conviviale du Générateur BFC du mois de Juillet, nous nous sommes rendus dans l’Yonne ! Lors de cette journée, nous sommes allé.e.s à la rencontre de deux associations inspirantes ; Au bonheur des chutes qui participe à la diminution et la réutilisation des déchets située à Auxerre et au P.a.r.c qui a pour but de mener des actions collectives pour favoriser l'autonomie alimentaire locale sur le département. Objectif accompli, nous sommes revenus inspiré.e.s !

NL-septembre
Photo-AMRF-GBFC Nicolas soret (002)
  • Le congrès annuel des maires ruraux de France (AMRF) ! – 24 au 26 Septembre

    Organisé cette année par l’association des maires ruraux de l’Yonne (AMR89), l’évènement célébrait aussi les 50 ans de l’AMRF à Villevallier (89) sur le thème de « la femme élue et la commune rurale ». Invité sur le village des partenaires, le Générateur BFC a pu présenter ses actions et rencontrer de nombreux élus de Bourgogne Franche Comté et d’ailleurs. L’occasion également de se présenter à Nicolas Soret, Vice-président finances, développement économique, ESS et emploi à la Région BFC.

NL-octobre
tweet-768x384
  • Webinaire Petites Villes de Demain

    Le 15 octobre dernier, nous avons pu participer à une rencontre initiée par l’AVISE pour faire la rencontre des lauréats Petites Villes de Demain, avec de nombreuses collectivités présentes. C’est avec beaucoup de plaisir que nous souhaitons contribuer à l’installation de nouveaux projets collectifs en réponse à des besoins de territoire identifiés sur les Petites Villes de Demain.

NL-novembre
DSC_0115 (002)
  • Inter-Fabrique : 23 & 24 novembre

    Après deux années en numérique dues au contexte sanitaire, nous sommes heureux.ses de participer à l'Inter-Fabriques organisé par l'AVISE à Paris avec cette fois-ci tous les membres du Générateur BFC ! Deux jours pour partager sur le métier avec nos homologues au niveau national et pour le plaisir de se revoir ! 🙂

titre-focus

Apprendre, innover et s’inspirer avec les autres ! 

Le Générateur BFC fait partie d’un réseau d’acteurs qui enrichit sa façon de travailler pour les territoires régionaux

Notre préoccupation ? 

Créer des projets qui ont un impact pour les territoires

Notre conviction ?

C’est en réunissant les personnes autour d’un projet commun qu’on décuplera cet impact.

Notre méthode ?

Réunir, rassembler, structurer, développer, faire avec l’existant, s’inspirer des belles réussites ailleurs.

Notre force ? 

Faire partie d’un réseau d’acteurs qui partagent nos préoccupations, nos convictions et notre méthode.

En effet, le travail de chargé.e de mission au sein du Générateur BFC varie et évolue continuellement en fonction des projets et des collectifs, qui varient d'un territoire à un autre.

Ainsi, il est important pour nous d’avoir un réseau d’homologues au niveau national afin de pouvoir prendre exemple, d’être au fait de ce qu’il se fait ailleurs afin de pouvoir proposer un projet qui correspond ensuite spécifiquement au territoire et à ses acteurs.

De plus, le fait de participer à des réseaux nous permet, d’être dans le partage de compétence, de savoir-faire et d’échanger sur notre métier.

Le Générateur BFC fait partie de deux réseaux : Les Fabriques à Initiatives de l’Avise et le réseau national des Start up de Territoire.

ZOOM SUR NOS RESEAUX

LES FABRIQUES A INITIATIVES

Travailler avec les Fabriques à initiatives nous permet d’accéder à des formations qui nous font monter en compétences sur notre métier, d’échanger régulièrement avec des chargés de projet, de nous inspirer de projets à travers toute la France, d’améliorer nos pratiques…

Depuis le 6 juillet 2021, tous les membres du Générateur BFC font partie du réseau des Fabriques à Initiatives suite à un comité d’appellation et participeront à la réunion du réseau Inter-fabrique en novembre.

START UP DE TERRITOIRE

Start up de Territoire, c’est une démarche qui permet de mobiliser un grand nombre d’acteurs du territoire afin de récolter leurs besoins, leurs envies pour ensuite les solutionner ensemble lors d’un événement créatif et permettre de les accompagner pour devenir des projets pérennes sur le territoire.

Faire partie du réseau national des « Start up de Territoire » permet d’avoir accès à des formations et d’échanger avec les chargés de projets qui ont déjà mis en place la démarche sur leur territoire !

Sans titre (2)
titre-echos
LES LANCEMENTS
ampoule-orange
Lancement d’un Start up de territoire sur le Grand Besançon Métropole

Le 21 septembre 2021 a eu lieu la première réunion d’information de la démarche sur le territoire du Grand Besançon Métropole. L’objectif était de faire connaître la démarche et d’engager une équipe territoire autour du projet. Prochaine étape : Récolte des rêves, envies et besoins sur le territoire jusqu’à fin janvier !

ampoule-orange
Une nouvelle mission pour 2 pôles de l’économie circulaire dans le Haut-Doubs ! 

Une nouvelle aventure est lancée avec Préval Haut-Doubs, syndicat de traitement et de valorisation de déchets pour la création de 2 pôles économie circulaire sur le secteur de Morteau et de Valdahon. On vous tient au courant de la suite dans les prochaines newsletters !

ampoule-orange
La méthode Générateur BFC sur un territoire Quartier Prioritaire de la Politique de la Ville ?

La ville de Besançon s’est engagée dans une démarche de labellisation écoquartier pour le quartier de Planoise. L’équipe de France Active débute une nouvelle mission, aux côtés de la ville de Besançon et en coopération avec les acteurs du quartier, pour faire émerger un projet à vocation économique et sociale qui permettra d’améliorer la qualité de vie des habitants et favoriser le lien social.

ampoule-orange
Un projet de couches lavable à Lons le Saunier

Une maman jurassienne a décidé d’initier un projet pour développer ce système sur son territoire en début 2021. Se sont joints à elle de nombreux acteurs motivés, dont le Clus’Ter Jura, l’association ES-sens de vie, le Sydom du Jura et la Maison Commune. Ainsi, le collectif des « bébés culottés du Jura » est né ! Une matinée de rencontre autour des couches lavables à Lons le saunier s’est déroulée dans le but d’échanger sur les différentes techniques et modèles de couche lavable et réfléchir à des solutions.

242512725_384992459752041_6340120682030888065_n
REEMPLOI
café répa chalon
couche
244909774_398842338367053_549907085319955563_n
ACTUS DES AUTRES PROJETS
ampoule-orange
Réhabilitation et transformation d’un ancien café-hôtel-restaurant sur la commune de Sanvignes-les-Mines

La première phase de concertation pendant l’été a permis l’identification des besoins de la population et la confirmation des attentes de la commune. Un questionnaire a ainsi été proposé aux habitants et des entretiens avec les acteurs locaux ont été réalisés. L’animation d’un stand éphémère est venue clore cette étape de mobilisation. Près de 150 questionnaires ont été collectés ! Vente de produits locaux, petite restauration, bistrot, ateliers techniques, animations culturelles, espace numérique... sont autant d’activités qui ont été plébiscitées par la population. Des groupes de travail avec les acteurs ont ensuite eu lieu en septembre. Ils ont permis d’affiner la définition des activités et de nourrir le projet architectural du lieu.

IMG_20210715_160738
ampoule-orange
La marmite solidaire : essai transformé !

Il y a tout juste un an, une expérimentation démarrait à Pontarlier pour récupérer des invendus alimentaires et les transformer en bons petits plats maison. Ce test porté par la nouvelle association La Marmite solidaire démontre qu’un gisement est suffisant pour faire vivre le projet sur la durée. C’est pourquoi la Marmite solidaire se développe avec la création d’un 2ième poste de cuisinier.e et l’acquisition de locaux. Le rôle du Générateur BFC est cette fois de soutenir le projet pour assurer ses conditions de pérennité, notamment économiques.

ampoule-orange
Le retour des café-réparations à Chalon sur Saône

Les expérimentations menées avant la crise sanitaire pour tester les activités autour du réemploi ont été un succès. Trois associations membres du collectif du projet proposaient d'accompagner à la réparation du petit matériel électroménager, du vélo et des mobiliers divers. La Bricothèque, l'Espace Pama et le Fablab du chalonnais ont donc repris l'organisation des Café-réparations depuis juin 2021 pour proposer ce service de manière permanente aux habitants du Grand Chalon.

footer03
2